Sélectionner une page

L’âme visionnaire de la Scuderia

Partager

Avec son sens de la formule télégraphique, Niki Lauda l’avait rebaptisé «Le fou génial». Entre 1974 et 1977, l’Autrichien allait – avec Clay Regazzoni – signer l’une des ères les plus glorieuses de la Scuderia Ferrari, une de plus pour celui qui gérait alors pratiquement tous les aspects de la compétition de la marque de […]



Consulter l’article complet

Partager